mercredi 20 mai 2015

Bienvenue sur le portail de Citoyens en Transition


Présentation du site Internet "Citoyens en Transition"
et guide pour la visite du site complet

Nous sommes autrement est une association créée en 2011 à l'occasion du premier voyage dont il a été question sur ce site, "voyage d'une transition". En 2012 nous nous ouvrions davantage et pour marquer cette volonté d'accessibilité, nous l'avons renommé "Citoyens en transition".



Promouvoir la transition individuelle afin de recentrer l’individu comme acteur des changements. Notre approche se résume en citant Gandhi, « Sois le changement que tu veux voir dans le monde ».

Nous voulons rendre les changement plus accessibles à chacun en partageant des expériences de voyages mais aussi de choix de vie encore à la marge. Plus d'une vingtaine de contributeurs y publient leurs apprentissages et leurs découvertes autour des valeurs de solidarité, de partage et de réappropriation de nos vies et de nos environnements.

Citoyens en Transition, C'est aussi un lieu d'échange et de conseils qui appartient à tous ceux qui en font une réalité. À l’heure à laquelle l’espace public est en quête de réappropriation, ce site veut s’ajouter aux nouvelles agoras pour agrandir un peu plus notre espace d’expression. En résumé, nous rêvons à ce que chacun suive ses rêves siens, pour qu'il y ai plus de "vivre autrement".

Interview du fondateur de l'association par Médias Solidaires "La place de la Transition individuelle"


Le site est accessible via le réseau TOR
pour y accéder, il suffit d'installer TOR sur votre ordinateur ou votre téléphone et 
rendez-vous à l'adresse 
http://rlpxwwkyjefbku4s.onion
En cas de difficultés d'accès, plus d'informations ici.

Pourquoi sur TOR ?

Quelques liens pour comprendre

- Utiliser Tor contre la Loi Renseignement ? Analyse et réponses avec Lunar, membre du projet Tor.

Et une explication

Une nouvelle loi sur le renseignement a été adoptée le 5 mai à l'assemblée nationale en procédure accélérée (pas de débats). Comme Hadopi ou LOPSI, elle confirme l'orientation de la politique des pays "puissants" en matière de liberté. Voici une petite analogie du quotidien pour comprendre cette loi : imaginez que chaque fois qu'une personne vient vous visiter, vous soyez dans l'obligation de relever son identité et de tenir la liste à disposition des services de renseignement.

En tant qu'hébergeur de sites web dont celui de Mathieu, nous (We Are The Internet) serons contraints de collaborer ou de contourner, nous avons choisi le contournement. Nous avons choisi de déplacer les sites web que nous hébergeons vers le réseau TOR. Ce réseau est utilisé par les habitants de pays pratiquant la censure de l'Internet. TOR leur permet d'accéder à l'entièreté de l'Internet et d'y publier sans en être inquiétés. TOR donne aussi la possibilité d'héberger des sites web de manière anonyme et c'est  uniquement ainsi que les sites seront prochainement consultables.

Devant notre envie de continuer à exister, il y a celle d'informer. Les services de Google, Amazon et Facebook sont à l'Internet ceux que sont les cadres de nos sociétés oligarchiques. Nous alimentons des machines qui œuvrent à la soumission de celles et ceux qui les peuplent pour servir leurs propres intérêts. Cela, ils l'assurent en nous fournissant des services "gratuits", des coquilles vides qui nous attirent grâce à la créativité que nous-même y mettons. Parallèlement, les pouvoirs en place disposent d'une capacité d'écoute dont la Stasi n'aurait osé rêver. En utilisant TOR, on disparaît des écrans radars simple et l'on contribue à leur rendre la tâche de profilisation de la population bien plus difficile.